Le contrôle adapté destiné aux élèves présentant un handicap ou une inaptitude partielle

Variables pour une adaptation des situations d’apprentissage.

Il est primordial de se centrer sur les capacités ou potentialités des élèves et de construire autour, même si celles-ci sont peu nombreuses et limitées. L’adaptation portera essentiellement sur l’évaluation des performances et de la maîtrise physique. Les compétences méthodologiques, les connaissances et l’autonomie attendues en fin de cycle pourront être les mêmes, dès lors que l’on aura donné à l’élève la possibilité d’avoir un réel vécu en EPS.

Les compétences méthodologiques, les connaissances et l’autonomie attendues en fin de cycle pourront être les mêmes, dès lors que l’on aura donné à l’élève la possibilité d’avoir un réel vécu en EPS.

Attention : les recommandations suivantes concernent toutes les épreuves référencées (relevant de la liste nationale, académique ou académique adaptée). Ces référentiels d’évaluation en contrôle adapté sont des outils proposés qui peuvent être modifiés dans le cadre du CCF en fonction des répercussions de la pathologie de l’élève.

En fonction des inaptitudes reconnues médicalement, l’équipe EPS doit, pour le(s) élève(s) concerné(s) moduler l’évaluation.
Il est fortement conseillé d’utiliser une ou plusieurs des variables suivantes :

  • déplacer le niveau d’exigence des compétences attendues (ciblées pour chaque élève) dans un souci d’équité.
  • redistribuer les points attribués à une compétence attendue mais non évaluable sur d’autres compétences.
  • ajouter une compétence spécifique à l’inaptitude de l’élève dans l’APS.
  • modifier les modalités de l’évaluation en jouant sur temps, espaces adaptés …
  • construire un barème spécifique

Cet article vous propose plusieurs étapes pour adapter votre enseignement et vos évaluation. Pour vous accompagner dans ces choix, je vous propose un document qui rappelle les étapes à suivre pour adapter une épreuve ainsi que des exemples d’épreuves adaptées comme :

Vous trouverez également les propositions parues au BO n°15 du 14 avril 1999 en fonction des classifications de handicap.

Si toutefois vous voulez proposer d’autres ressources, il faudra les soumettre à la commission académique d’harmonisation des notes.

Rigottard Didier
IA IPR EPS de Polynésie Française