Évaluation de l’enseignement de complément

La circulaire n° 2012-093 du 8-6-2012 précise les modalités d’évaluation de l’éducation physique et sportive (EPS) aux baccalauréats général et technologique définies par l’arrêté du 21 décembre 2011 et applicables à compter de la session 2013 de l’examen. Elle concerne l’évaluation de l’enseignement commun obligatoire, de l’enseignement de complément et de l’enseignement facultatif d’éducation physique et sportive.

Voici quelques précisions pour l’enseignement de complément.

Le contrôle en cours de formation est réalisé sur l’année de terminale. En cohérence avec les thèmes d’étude retenus, il s’organise en deux parties :

  • la première partie s’appuie sur la pratique de trois activités physiques sportives et artistiques (Apsa) relevant de trois compétences propres (CP) distinctes dont deux au moins sont issues de la liste nationale. Les notes de 0 à 20 points sont attribuées en référence au niveau 5 du référentiel de compétences attendues des programmes. Cette partie représente 60 % de la note finale, chaque Apsa y contribuant pour un tiers ;
  • la seconde partie prend en compte l’engagement du candidat dans la réalisation d’une production individuelle et d’une production collective. Cette partie représente 40 % de la note finale. Chaque production y contribue pour moitié.

Les productions peuvent être de nature différente (dossiers, monographies, films, articles, spectacles, etc.) et révéler des compétences d’animateur (de séquences de cours, d’entraînement, etc.), d’organisateur (de rencontres, de spectacles, d’événements, etc.), de reporter (site internet, montages vidéo, journal, etc.).

L’association sportive constitue un cadre particulièrement favorable à la réalisation de ces productions.

La production individuelle peut prendre appui sur le carnet individuel de l’élève qui rend compte de son parcours sur les deux années de l’enseignement de complément.

La note finale sur 20 points est obtenue par la moyenne des cinq notes qui composent les deux parties de l’épreuve. Cette note sera arrondie au point entier le plus proche après harmonisation par la commission académique. Elle est transmise, à une date définie par le recteur, à la commission académique d’harmonisation et de proposition de notes selon des modalités fixées par l’échelon académique.

ATTENTION, ne peuvent s’inscrire à l’épreuve de complément :
– les candidats dispensés de l’épreuve obligatoire d’éducation physique et sportive ;
– les candidats à l’épreuve facultative d’éducation physique et sportive.

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS

de la Polynésie Française