Programme d’enseignement de complément d’éducation physique et sportive

Selon le BO n° 28 du 14 juillet 2011, l’enseignement s’adresse aux élèves des classes de première et de terminale qui souhaitent compléter et approfondir les connaissances et compétences acquises en EPS. Il s’inscrit dans le prolongement des objectifs de l’enseignement commun. Le cadre de la matrice disciplinaire EPS s’applique à l’enseignement de complément.

Cet enseignement n’est pas ouvert aux élèves qui choisissent l’enseignement facultatif d’EPS.

Par la pratique approfondie et équilibrée des activités physiques sportives et artistiques, par l’apport de connaissances pluridisciplinaires, l’usage d’outils technologiques et la réalisation de projets, l’enseignement de complément vise une formation pratique, exigeante et raisonnée.

Il a pour vocation :

  • de faire découvrir aux élèves de nouveaux domaines : environnement, entraînement, santé, sport, commerce, information, sécurité, spectacle, etc. ;
  • de favoriser la connaissance des parcours de formation, des champs et des activités professionnels correspondants.

Cet enseignement apportera des connaissances et des compétences utiles aux élèves qui se destinent aux études supérieures dans les domaines de l’enseignement, de la santé, de la sécurité, du sport, etc.

Il s’appuie sur cinq composantes :

  1. la pratique, à un haut niveau d’expertise scolaire, d’Apsa diversifiées ;
  2. l’apport de connaissances liées
    • aux déterminants biologiques, biomécaniques et psychologiques de l’activité physique,
    • aux évolutions techniques, technologiques, historiques et culturelles des Apsa,
    • aux déterminants sociologiques et économiques de la pratique physique et sportive,
    • aux conditions éthiques des pratiques ;
  3. l’utilisation d’outils technologiques utiles à la communication, la mesure, la sécurité, la création, l’observation, etc. ;
  4. la réalisation de projets finalisés par des productions individuelles ou collectives dans différents champs : l’organisation, l’animation, l’entraînement, la recherche, l’arbitrage, la création d’événements, etc. ;
  5. la sensibilisation à des qualifications liées aux métiers de l’enseignement, du sport, de l’animation, de la sécurité, etc.

Chacune de ces cinq composantes ainsi que les contenus d’enseignement qui en découlent s’illustrent et s’articulent dans les huit thèmes d’étude suivants :

  1. Pleine nature, environnement et EPS
  2. Entraînement et EPS
  3. Santé et EPS
  4. Affrontement et EPS
  5. Sécurité et EPS
  6. Spectacle et EPS
  7. Sciences et EPS
  8. Mesure de la performance et EPS

 

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS

de la Polynésie Française