CAPITALISATION : Archiver les notes d’EPS.

L’arrêté du 15 juillet 2009 relatif aux modalités d’organisation du CCF pour l’EPS aux examens de la voie professionnelle, prévoit dans ses articles 6 et 7 l’obligation ou la possibilité, à partir de la session 2011, de retenir dans les ensembles certificatifs certaines unités de formation de l’année précédant la certification (1ère année CAP, 2nde BEP, première Bac Pro). Cette disposition nouvelle implique que les établissements archivent, pour les élèves concernés, les notes résultants de ces unités de formation.

 

Pour chaque session, note de service n° 2009-141 du 8-10-2009 rappelle que, vous devez archiver les notes des évaluations effectuées sur les Unités de Certifications, lors de la première année de CAP ou de seconde Bac Pro (pour le BEP intermédiaire) de niveau 3. Vous pouvez aussi archiver dès cette année, les notes de première, de niveau 4, pouvant être utilisées lors de l’évaluation du Bac professionnel.

 

Baccalauréat professionnel

Parmi l’ensemble des unités de formations (cycles d’apprentissage) offertes à l’élève dans les classes de première et terminale, identifiées dans le projet pédagogique d’E.P.S., chaque établissement propose à l’élève de terminale le choix de son « ensemble certificatif ».

Chaque ensemble certificatif est composé de trois épreuves relevant obligatoirement de trois compétences propres à l’E.P.S. différentes. Le candidat choisit en classe terminale un « ensemble certificatif », faisant appel au maximum à une unité de formation évaluée en classe de première, les deux autres sont obligatoirement validées en classe terminale à partir des unités de formation offertes au groupe-classe.

Deux épreuves au moins sont issues de la « liste nationale des épreuves » (cf. annexe 1 de l’arrêté du 15 juillet 2009).

La troisième épreuve peut être issue de la « liste académique des épreuves ».

 

B.E.P. et C.A.P.

Parmi l’ensemble des unités de formation (cycles d’apprentissage) offertes à l’élève au cours des 1ère et 2ème années de formation, identifiées dans le projet pédagogique d’E.P.S., chaque établissement offre à l’élève de première le choix de son « ensemble certificatif » en vue de l’obtention du C.A.P. ou du B.E.P.

Chaque ensemble certificatif est composé de trois épreuves relevant obligatoirement de trois compétences propres à l’E.P.S. différentes. Le candidat choisit au cours de la 2ème année de formation un « ensemble certificatif », comprenant au maximum deux unités de formation issues de la 1ère année de formation, la ou les autres étant évaluée(s) l’année suivante parmi les unités proposées au groupe-classe.

Deux épreuves au moins sont issues de la « liste nationale des épreuves ». La troisième peut être issue de la « liste académique des épreuves ».

 

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS

de la Polynésie Française