UNSS plan nationale du sport scolaire 2016 – 2020

Les fonctions du sport scolaire dans le second degré.

Un élément de CULTURE. En tant que prolongement de l’EPS, le sport scolaire est tout autant une découverte qu’une pratique confirmée ; il constitue un moyen d’apprentissage, de préparation et de perfectionnement sportif et artistique pour le plus grand nombre, afin que chacun(e) puisse s’exprimer au mieux de ses potentialités. Il favorise le passage de la pratique sportive et artistique de l’école vers l’extérieur. Il contribue à l’acquisition du socle commun de connaissance de compétence et de culture. Le sport scolaire doit rester à l’écart des dérives auxquelles le sport est parfois exposé.

Une fonction EDUCATIVE. Au sein du système éducatif, le sport scolaire contribue à une formation équilibrée pour tous les jeunes ayant adhéré à l’Association Sportive de l’établissement ainsi qu’à l’intégration et à la réussite scolaire. Il participe au mieux vivre ensemble, au respect de l’autre et à la reconnaissance des différences.

Une fonction SOCIALE. Rassemblant des jeunes de milieux sociaux et d’origines différentes, le sport scolaire représente un instrument privilégié pour lutter contre toutes les formes de discriminations. Il favorise ainsi l’accès et le partage des valeurs de l’école de la République.

Une fonction de SANTE PUBLIQUE. Participant, à sa mesure et à son niveau, à l’action publique sur les questions de santé, le sport scolaire contribue à promouvoir une qualité de vie dès le plus jeune âge, intégrant la pratique régulière d’activités physiques sportives et artistiques. À cet égard, il s’agit bien d’améliorer la santé de toutes et de tous, de lutter contre certaines maladies et d’offrir à toute la jeunesse un épanouissement physique et mental équilibré.

 

Le nouveau Plan National DE DÉVELOPPEMENT DU SPORT SCOLAIRE, s’articule autour de trois axes (AIR) :

  1. Accessibilité : pour un sport scolaire ambitieux, démocratisé et accessible à tous les publics, sur tous les territoires, ouvert sur le monde.
  2. Innovation: pour un sport scolaire innovant, s’appuyant sur les besoins et attentes des licencié(e)s, qui promeut sa différence par l’ouverture et la créativité.
  3. Responsabilité: pour un sport scolaire éthique, solidaire, démocratique et responsable, pour favoriser l’engagement, le vivre ensemble et les projets collectifs.

 

Le sport scolaire de la Polynésie Française, avec son nouveau projet « partageons plus que du sport » qui est en adéquation avec ses axes,  peut trouver sa place dans l’objectif stratégique 1.2 « activer tous les leviers POUR RÉDUIRE LES INÉGALITÉS TERRITORIALES DANS L’ACCÈS AU SPORT SCOLAIRE » et l’objectif opérationnel 1.1.4 « renforcer la participation des licencié(e)s issu(e)s des départements, pays et territoires d’Outre-Mer dans les rencontres UNSS ».

 

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS

de la Polynésie Française.