LETTRE DE RENTRÉE EPS 2016 2017

LETTRE DE RENTRÉE EPS 2016

 

« L’École doit être juste pour tous et exigeante pour chacun »

 

L’inspection pédagogique régionale d’EPS, composée de Didier RIGOTTARD IA-IPR et de Jérémy PUAUX chargé de mission, souhaite la bienvenue à ceux qui arrivent dans l’académie de la Polynésie Française et une bonne rentrée scolaire aux enseignants d’EPS.

Cette lettre à destination des professeurs EPS, est d’abord l’occasion pour nous de remercier tous les acteurs de terrain qui, par leur présence, leur investissement et leur professionnalisme, ont permis la réussite des élèves et le bon déroulement des examens. En effet, les efforts fournis ont favorisé la réussite de 64 % des élèves au DNB (- 3,3 points), 89 % au baccalauréat général (+ 3,6 points), 84 % en technologie (+1,3 point) ; 75 % pour le professionnel (- 1,8 point) ; 77 % pour le BEP (- 1 point) et enfin 83 % pour le CAP (+ 3,6 points). Malgré des baisses importantes dans certaines séries (de 2 à 3 points), exclusivement au collège et dans le baccalauréat professionnel et le BEP, les progrès encourageants montrent qu’en dépit des conditions d’enseignement difficiles, la réussite est possible en Polynésie Française. Les efforts doivent donc se poursuivre cette année pour satisfaire l’objectif affirmé d’élever le niveau de qualification de tous les collégiens et lycéens.

Ensuite, cette lettre a pour objet de rappeler la contribution de l’EPS à la réussite de tous dans le contexte de l’académie, de son projet et des orientations nationales. Gardons à l’esprit que « L’École doit être juste pour tous et exigeante pour chacun », c’est grâce à cette réelle volonté collective que tous les élèves qui nous sont confiés seront sur la voie du progrès.

Pour faire en sorte que nos actions soient bien à destination de chaque élève, les enseignants et les équipes d’EPS savent l’importance de l’équilibre de l’offre de formation, de l’adaptation des méthodes pédagogiques et de la richesse des contenus. Du collège au lycée, une attention particulière devra être accordée à toutes ces étapes auprès des élèves présentant des besoins singuliers, qu’ils relèvent ou non de situations de handicap. Il conviendra dans le même temps de veiller à l’égalité des chances entre tous, notamment celle entre filles et garçons. À compter de cette année, les enseignants et les équipes disposent des éléments nécessaires à l’organisation et la concrétisation de ces ambitions dans le cadre de leur projet pédagogique : nouveaux programmes, nouveau socle, réforme du collège, modalités d’évaluation aux épreuves d’examen, plan de formation.

 

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS

de la Polynésie Française