Certificat d’aptitude aux fonctions de formateur académique

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République réforme en profondeur la formation aux métiers du professorat et de l’éducation. Cette réforme nécessite la constitution d’un réseau dense d’enseignants et de personnels d’éducation formateurs. La création d’un Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique dans le second degré et l’actualisation du CAFIPEMF dans le premier degré ont pour objectif de développer les compétences des formateurs en académie tout en contribuant au rapprochement des cultures professionnelles des formateurs des deux degrés.

L’Arrêté du 20 juillet 2015 fixant l’organisation du certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur, la Circulaire n° 2015-110 du 21-7-2015, ainsi que le Décret n° 2015-885 du 20 juillet 2015 relatif aux conditions de nomination des personnels enseignants du second degré et des conseillers principaux d’éducation aux fonctions de formateur académique vous apporteront toutes les réponses à vos questions.

En résumé, la présente certification vise à inscrire le candidat dans un cursus accompagné lui permettant en deux ans une appropriation progressive des enjeux et des compétences liées aux fonctions de formateur, en le préparant, en exercice, aux attendus de l’examen.

Au cours de la première année, le candidat se déclare et prépare l’épreuve d’admissibilité. Cette épreuve consiste en un entretien avec le jury qui s’appuie sur un dossier fourni par le candidat lequel comprend un rapport d’activité (5 pages maximum hors annexes) et les rapports d’évaluation (administrative et pédagogique).

Au cours de la seconde année, il se constitue une expertise et se prépare aux épreuves d’admission en s’inscrivant aux différents modules prévus dans le cadre du plan académique de formation. L’admission comporte deux épreuves : une épreuve de pratique professionnelle (analyse de séance dans le cadre du tutorat soit en l’animation d’une action de formation professionnelle, pédagogique ou éducative – disciplinaire, interdisciplinaire, inter-cycles, inter-degrés, à l’échelle d’un établissement, d’un district ou d’un bassin d’éducation et de formation) suivie d’un entretien ; un mémoire professionnel (une analyse de séance dans le cadre du tutorat soit en l’animation d’une action de formation professionnelle, pédagogique ou éducative – disciplinaire, interdisciplinaire, inter-cycles, inter-degrés -,à l’échelle d’un établissement, d’un district ou d’un bassin d’éducation et de formation) et sa soutenance. Ces épreuves permettent au jury de se prononcer sur la maîtrise des compétences professionnelles attendues d’un formateur de personnels enseignants et éducatifs.

 

Si cette certification vous intéresse inscrivez-vous par l’intermédiaire du plan de formation 2016-2017.

RIGOTTARD Didier.

IA IPR EPS

de la Polynésie Française.