Missions des formateurs des premier et second degrés

Circulaire n° 2016-148 du 18-10-2016

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 modifiée d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République et la mise en place des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espe) ont permis d’engager fortement l’éducation nationale dans l’accompagnement des évolutions professionnelles de ses personnels, notamment d’enseignement et d’éducation, grâce à une formation professionnelle initiale et continue de qualité.

Les enjeux qui s’attachent à la formation initiale et continue des personnels enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) font des formateurs des premier et second degrés des acteurs essentiels du dispositif de formation mis en place.
La création de la certification aux fonctions de formateur dans le second degrés, a visé à développer les compétences des formateurs en académie tout en contribuant au rapprochement des cultures professionnelles des formateurs. La reconnaissance statutaire des missions des formateurs académiques a confirmé la volonté de les mettre au cœur du dispositif de formation rénové.

La présente circulaire a pour objet de définir les missions des maîtres formateurs dans le premier degré et des formateurs académiques dans le second degré (I) ainsi que les modalités d’exercice de ces missions (II).

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française