Principes d’évaluation des acquis du socle commun en EPS : une piste de reflexion eduscol.

Afin de respecter l’esprit des programmes 2015, il convient d’évaluer les acquis du socle commun à travers l’évaluation des programmes disciplinaires. Pour ce faire, le site éduscol vous propose quelques principes méthodologiques .

  1. Identifier, suite à un « diagnostic élèves », les éléments signifiants du socle commun qui seront évalués en EPS au cours du cycle 4
  2. Établir une correspondance entre les éléments signifiants et les attendus de fin de cycle
  3. Ordonner les éléments signifiants et les attendus de fin de cycle qui seront travaillés au cours du cycle 4
  4. Définir des échelles de positionnement des élèves
  5. Concevoir des contextes d’évaluation dans les APSA
  6. Suivre l’évolution des acquis des élèves tout au long du cycle 4
  7. Positionner les élèves sur les niveaux de maîtrise des composantes du socle évaluées en EPS

Au sein des établissements, il importe que les équipes des différentes disciplines établissent un diagnostic des élèves sur l’ensemble des composantes du socle. A l’issue de celui-ci, en relation avec leurs collègues des autres disciplines, les équipes déterminent les éléments signifiants du socle qui seront plus particulièrement travaillés et évalués. Pour chacune des disciplines, des composantes du socle sont priorisées, des éléments signifiants identifiés et articulés avec les contenus disciplinaires, pour préciser ce que les élèves ont à apprendre lors des séquences d’apprentissage. La contribution de chaque discipline aux connaissances et compétences du socle peut varier ainsi en fonction des diagnostics élèves et des choix réalisés par les équipes dans les établissements, au service de leur politique éducative.
Un « document d’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture » peut aider les équipes à penser et établir ce diagnostic puis à identifier les éléments signifiants des composantes du socle à travailler dans les différentes disciplines. Pour chacun de ces éléments, ce document propose des « descripteurs », autrement dit des indications qui les précise (troisième colonne du document). Ces vocables  « élément signifiant » et « descripteur » sont communs à toutes les matières et visent à faciliter les échanges entre les disciplines. Il est à noter que, dans ce document, les disciplines contributives mentionnées pour les éléments signifiants ne le sont qu’à titre indicatif et que les équipes peuvent opérer d’autres choix.

Bonne réflexion à toute les équipes pour que l’EPS contribue pleinement à l’évaluation du socle commun.

RIGOTTTARD Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française