La EIMEO VA’A RACE

La EIMEO VA’A RACE est organisée conjointement par l’Union du Sport Scolaire Polynésien (USSP) et l’AS du collège de PAO PAO. Ce projet créé en 2002, sous l’impulsion de M CATTIAU, est ouvert aux élèves des AS des collèges et lycées pour les catégories des minimes, cadets et juniors. D’année en année, la EIMEO évolue et s’ouvre à l’international en accueillant des équipes d’Hawaï, Nouvelle-Zélande, île de Pâques et Nouvelle-Calédonie. Par cette action culturelle, linguistique et surtout sportive, les organisateurs cherchent à développer certaines valeurs comme la solidarité, la mixité et le partage. Cette activité est également un support pour mettre en avant les notions de santé et de pratique physique régulière. Ceci est important dans le contexte spécifique de la Polynésie Française.

M CATTIAU pilote ce projet depuis sa création, c’est-à-dire 15 ans. Si le 29 mars de cette même année, 11 équipes de collège et lycée étaient engagées, aujourd’hui c’est 49 qui sont sur la ligne de départ des neuf étapes prévues pour rallier les quarante-cinq kilomètres. Pour réussir cette formidable épreuve, ce professeur d’EPS fédère autour de lui une multitude d’acteurs différents. C’est ce qui donne à ce projet sa dimension citoyenne. Les partenaires logiques sont les chefs d’établissement, les enseignants d’EPS et les parents. Mais pour que la EIMEO existe, d’autres acteurs répondent présents. Les pécheurs, les clubs locaux, la commune, la police municipale, les pompiers, les infirmières de l’hôpital de Moorea et enfin les secouristes de la fédération polynésienne.

Ce projet fédérateur est également un espace formidable pour les établissements pour s’inscrire dans une action interdisciplinaire, pourquoi pas un EPI, sur le thème de la santé qui pourrait être un support d’échange, entre concurrents, la veille de la course dans un espace dédier aux échanges comme un village olympique. Il est également possible d’intégrer cette action dans un parcours citoyen. La réforme du collège met en place des espaces singuliers pour valoriser l’engagement des élèves. L’USSP et la EIMEO ont toute légitimité pour valoriser l’investissement des collégiens et des lycéens. Les élèves pourraient très facilement utiliser cet événement pour l’oral du DNB, ainsi l’EPS et ainsi le sport scolaire trouveraient une vraie légitimité dans la réussite du système scolaire.

La preuve en image. inclure la vidéo eimeo va’a race 2016

Quoi qu’il en soit, chaque année, cette journée forte en émotion laisse des traces indélébiles… élèves et enseignants se souviendront longtemps de cette aventure humaine et sportive hors du commun.

 

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS