JUDO – Option facultative en ponctuel.

Le candidat, réparti par groupe morphologique et de niveau (de baccalauréat général, technologique ou professionnel) réalise 3 randoris de 4 minutes entrecoupés de 8 à 12 minutes de repos. Durant toute l’épreuve, chaque judoka arbitrera à minima un combat. Avant la prestation, les combattants et l’arbitre appliqueront le rituel défini par cette activité sportive.

Le jury s’appuie sur un référentiel de niveau 5 pour évaluer les compétences en attaque et en défense. La performance elle sera notée au regard de la gestion du rapport de force ainsi que le nombre de combats gagnés. Pour obtenir le maximum des points, il convient de dominer Uke par des saisies assurées ou bien faire sauter le Kumikata de son adversaire pour prendre l’ascendant. Au regard de la capacité à enchaîner des actions, les bons candidats sont capables de provoquer puis d’exploiter les réactions d’Uke afin de projeter dans plusieurs directions voire de contrer pour reprendre l’initiative. Dans la liaison debout sol, le combattant contrôle Uke, l’immobile et s’adapte à ses réactions pour garder le dessus. En défense on repère facilement le changement de statut dans les passages d’attitude défensive à offensive.

Une très bonne prestation orale sur 4 points doit bien entendu s’appuyer sur des connaissances techniques, terminologiques et culturelles liées à l’activité en général. L’échange portera également sur l’échauffement et l’entrainement avant l’épreuve.

Attention, cette épreuve est difficile et demande un investissement fort de votre part pour espérer obtenir une note au-dessus de la moyenne. Pour information en 2017, 14 lycéens et lycéennes se sont inscrits à l’épreuve, 30 % (1 élève sur 3) ne se sont pas présentés. ATTENTION, si la moyenne est de 13,5/2080 % des combattants ont obtenu une note supérieure à 10/20 .

Pour vous accompagner dans le choix lucide et réfléchi du judo en ponctuel, nous vous proposons un livret du candidat et un film qui vous expliquent simplement la nature de cette épreuve.

 

 Si vous souhaitez montrer cette vidéo aux élèves, aux professeurs principaux hors connexion téléchargez la.

 

Bonne réflexion avant votre inscription et si vous allez jusqu’au bout, très bonne préparation à votre épreuve.

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française.