L’ÉVALUATION EN DIRECT : UNE MÉTHODOLOGIE ET UN OUTIL AU SERVICE DES ENJEUX DE FORMATION DU DOMAINE 2 DU SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES

L’objectif de cette formation, apporter les connaissances nécessaires aux enseignants d’EPS pour formaliser, créer des systèmes d’évaluation en direct, clairs, accessibles pour rendre l’élève acteur de ses apprentissages, ceci dans le champ d’apprentissage n° 4.

Ce stage a donc été conçu avec une alternance entre les apports théoriques ou pratiques et les propositions de chaque professeur afin d’aider les équipes dans le choix d’indicateurs quantitatifs simples et révélateur de la compétence visée. Dans un premier temps, les formateurs, DHERBECOURT François, MATHEL Tinihau et SOUFI Belkacem présentent les fondements de leurs choix. À partir de cette démarche, ils souhaitent que les enseignants puissent définir par cycle ces pas en avant décisifs forcement cohérence avec un bilan moteur méthodologique et social et les attendus des programmes. Ce travail didactique est primordial pour mener les élèves sur le chemin de leurs progrès. Pour accompagner cela, ils proposent un diaporama « méthodes et outils » aux équipes afin qu’elles puissent après cette formation concevoir des outils simples, des indicateurs facilement identifiables pour faciliter les interactions entre apprenant grâce à l’autoévaluation, la co-évaluation.

Cette démarche fait le pari de la communication entre pairs pour que chacun, quel que soit son niveau soit concerné par son progrès et celui des autres. L’idée-force, augmenter le sentiment de compétence des élèves en leur donnant la responsabilité d’aider l’autre à apprendre. C’est par ces moments de partage qu’il est possible d’accéder au niveau 3 voire 4 sur l’échelle de compétence du socle commun.

Enfin la réussite de tous, surtout les moins compétents, passe obligatoirement par la confrontation très longue des élèves à l’objet d’apprentissage. Le zapping pédagogique n’est pas une option du groupe, car la stabilité de la démarche, des dispositifs et des outils tout au long du cycle offre aux collégiens la possibilité de voir ses acquis balisés en permanence tout en permettant à l’enseignant de personnaliser les contrats pour mieux différencier.

Après ce stage agrémenté d’exemples en badminton et football, nous pensons que cette démarche, qui cherche à faire simple pour accompagner davantage les élèves, est complexe. Mais, ces derniers qui ont besoin d’originalité, de créativité pour apprendre mieux, attendent des professeurs qu’ils osent, expérimentent avec générosité et passion.

Cette offre de formation n’est pas un cadre, mais un outil méthodologique au services des enseignants. Vous pouvez partager vos propositions :

  1. Le collège REP+ de Faa’a est l’un des premier à formaliser ses propositions suite au stage réalisé. Cyrille MARTIN vous offre sa proposition sur du volley-ball en début de cycle 4, un premier document sur la situation emblématique créée et le deuxième sur une évaluation en direct possible.
  2. le collège de Punaauia, vous offre également sa réflexion en volley-ball pour le cycle 4. Document 1 et document 2 sur la situation emblématique.

Rigottard Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française.