Orientations pour une politique éducative de santé dans les territoires académiques.

La politique éducative de santé constitue un facteur essentiel de bien-être des élèves, de réussite scolaire et d’équité. Dans ce cadre, l’École joue un rôle essentiel dans l’éducation à la santé, le repérage, la prévention, l’information et l’orientation.

Les orientations de cette politique s’appuient sur trois principes essentiels : la mise en œuvre systématique de la démarche de projet adaptée aux réalités et aux besoins spécifiques de chaque école ou établissement ; la responsabilisation de l’ensemble des acteurs du système éducatif (personnels d’inspection, de direction, d’enseignement, d’éducation, d’orientation, sociaux, de santé, TOS) ; l’ouverture à de nouveaux partenaires.

sept priorités pour se mettre en projet :

  1. faire acquérir aux élèves des bonnes habitudes d’hygiène de vie ;
  2. généraliser la mise en œuvre de l’éducation nutritionnelle et promouvoir les activités physiques (intégrant la prévention du surpoids et de l’obésité) ;
  3. généraliser l’éducation à la sexualité, (accès à la contraception et prévention des IST et du sida) ;
  4. généraliser la prévention des conduites addictives ;
  5. organiser la prévention des « jeux dangereux » et participer à la prévention et à la lutte contre le harcèlement entre élèves ;
  6. repérer les signes d’alerte témoignant du mal-être et organiser le cas échéant la prise en charge des élèves repérés, notamment des victimes ou des auteurs de harcèlement ;
  7. renforcer l’éducation à la responsabilité face aux risques, (formation aux premiers secours).

Chacun de ces axes prioritaires fait l’objet de fiches thématiques présentées dans quelques  ressources EDUSCOL qui rappelent les objectifs, les modalités de mise en oeuvre, des indicateurs de suivi au niveau national et au niveau de l’établissement. Ces fiches sont complétées par des dispositions législatives et réglementaires en vigueur qui s’inscrivent dans des politiques interministérielles et les différents plans qui les mettent en œuvre.

Pour cela, des partenariats nouveaux et/ou renouvelés sont mis en œuvre à travers des conventions spécifiques avec  l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), la MAIF, la Croix Rouge, le Planning familial, le Comité national contre le tabagisme. Il y a aussi des structures locales qui pourront vous accompagner.

 

Pour une mise en oeuvre de la politique éducative de santé voici quelques fiches

RIGOTTARD Didier

IA IPR EPS de la Polynésie Française.